Esperanto-Damjanov kaj Rabu

Damjanov kaj Rabu

To listen or order click links: le lien pour écouter ou télécharger,  Esperanto

 

Damjanov & Rabu – Bulgarie / Canada

VESELIN DAMJANOV

(1925 – 1986)

La vie entière de Veselin Damjanov est en relation intime avec la musique et son pays, la Bulgarie. Il était chanteur depuis son jeune âge. Plus tard, lorsqu’il servit dans l’armée Bulgare, son talent lui permit de devenir soliste du chœur professionnel de l’armée.

Avec le chœur de l’armée il a tourné à travers beaucoup de pays, même en Chine. Après les années de l’armée, il a changé l’uniforme militaire pour une veste civile dans le chœur du Théâtre Musical d’État, où il est resté fidèle pendant plus de trente ans pour y interpréter beaucoup de rôles principaux.

L’État Bulgare exprimait du respect à son talent et à son dévouement artistique en lui attribuant les distinctions d’« Artiste d’honneur » et l’ordre de « Cyrille et Méthode ».

Pendant ces années au Théâtre, Veselin Damjanov a fait beaucoup de tournées pour des concerts. Pendant deux saisons il fut soliste de l’Opéra de Lyon, en France, et il enseignait le chant au conservatoire d’État en Bulgarie.

En 1974, Veselin commença sa carrière en espéranto, étant invité pour un récital pour le 59e Congrès Mondial d’Espéranto à Hambourg (Allemagne). Depuis il fût le plus apprécié des artistes des rencontres d’espéranto. Son talent linguistique lui permit de maitriser l’espéranto en très peu de temps, et il devint ensuite un traducteur/adaptateur de chansons et d’airs d’opéra.

Veselin écrivit et composa quelques chansons qu’il dédia au jubilé des 100 ans de l’espéranto en 1987. Mais malheureusement sa bravoure et son admirable voix ne pourront plus faire applaudir le public espérantophone après sa disparition en 1986.

JOËLLE RABU

Ses parents bretons ont émigré au Canada (Manitoba) en 1958. Joëlle Rabu est née à Winnipeg, et plus tard a grandi à Courtenay sur l’île de Vancouver.

Joelle n’a jamais pris de cours de chant.

Elle appartient à ces quelques favoris de la nature qui sont dotés d’une voix parfaite. Durant son enfance Joëlle a absorbé des mélodies qui remplissaient son foyer familial. Mais elle n’a commencé à chanter que le jour de ses 19 ans. Son chant surprit agréablement sa famille, les invités, et le personnel du restaurant où elle travaillait. Depuis lors on pouvait imaginer que son talent allait être découvert.

Ce jour arriva en 1983 : Joelle fût sélectionnée pour le rôle d’Édith Piaf dans un spectacle musical « Piaf, ses chansons, ses amours ». La représentation eut tellement de succès qu’elle fût répétée plus de 300 fois, et Joëlle devint un nouveau phénomène de l’art canadien.

Durant les trois dernières années elle a tenu le rôle de « chanteuse étoile » dans quatre spectacles différents, elle a enregistré des CD, fait des concerts dans plusieurs provinces canadiennes et dans divers états des États-Unis. Elle est apparue dans des programmes de variété de télé et de radios… et a appris l’espéranto.

Joëlle enregistre son album intitulé « Passport » avec ses chansons en espéranto au studio Goldrush Recording Company à Vancouver, parution en 1985.

Découvrez vite l’album Emocioj, L’HOMAGE DE JOËLLE RABU À VESELIN DAMJANOV.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *